Pain perdu

Plutôt que de jeter un vieux morceau de pain un peu dur, nous avons préparé du pain perdu, également appelé pain doré au Québec. Au départ simple plat de récupération, il est aussi devenu un élément de dessert soigné, proposé dans certains restaurants.  Cela reste avant tout un plat réconfort qui accompagne très bien le petit-déjeuner ou le brunch du dimanche matin. La méthode est simple et rapide et c’est un régal au petit-déjeuner ! 

Pain perdu

  • Ingrédients
  1. 3 œufs
  2. 1 tasse (250 mL) de lait
  3. 60 g (1/4 tasse) de sucre
  4. du pain coupé en tranches
  5. Beurre
  • Recette
  1. Dans une assiette creuse, battre à la fourchette les œufs, le lait et le sucre.
  2. Tremper les tranches de pain dans le mélange jusqu’à ce que le pain soit bien imbibé.
  3. Faire chauffer une noisette de beurre dans une poêle.
  4. Faire dorer les tranches de pain dans la poêle. Retourner pour dorer des deux côtés.
  5. Déposer dans une assiette et déguster chaud ou tiède.

Pain perdu

  • Petits plus

Nous faisons généralement du pain perdu lorsqu’on se retrouve avec un vieux morceau de pain un peu dur. Mais on peut tout à fait en préparer avec du pain frais.

On peut varier la recette en ajoutant une cuillère à thé de fleur d’oranger ou d’essence de vanille dans la préparation, avant de tremper les morceaux de pain.

Juste avant de déguster, on peut saupoudrer le pain perdu de cannelle, de sucre glace, de sucre d’érable ou tout autre produit désiré. C’est également très bon avec un peu de sirop d’érable.

Pour un déjeuner équilibré, nous adorons accompagner le pain perdu de fruits frais (fraises, bananes, framboises…), d’un verre de lait et d’un verre de jus de fruits.

 

Pain perdu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez connecté