Le Musée National des Beaux-Arts de Québec propose chaque mois des ateliers de création. Nous y assistons régulièrement car ils offrent une initiation à l’art accessible pour tous (il y a toujours un lien avec les expositions présentées au musée). Ce mois-ci, l’activité permet de fabriquer une carte de vœux cubique. Un moyen de concevoir un objet de Noël tout en se familiarisant avec le cubisme de Picasso. Sans prétendre être des Picasso nous-mêmes, voilà à quoi ressemblent nos œuvres.

 Carte de voeux cubique - fermée de dos Carte de voeux cubique - fermée de faceCarte de voeux cubique - ouverte de côté

Carte de voeux cubique - Grande Louloute - fermée de dos Carte de voeux cubique - Grande Louloute - fermée de face Carte de voeux cubique - Grande Louloute - ouverte  

  • Matériel
  1. Une petite boîte en carton
  2. Chutes de papier de toutes sortes (papier peint, papier cadeau, papiers colorés, papiers métallisés, photos, dessins, photos de magazine…)
  3. Ficelle
  • Outils
  1. Ciseaux
  2. Colle
  3. Poinçonneuse
  4. Scotch
  • Montage
  1. Découper les papiers pour les coller sur la boîte. Ne pas hésiter à superposer des papiers, des couleurs, des formes… On peut utiliser des dessins ou des photos découpés et recollés de manière déstructurée (comme Picasso).
  2. On peut également décorer l’intérieur de la boîte. Chacun est libre de décorer comme bon lui semble. Voilà ce que ça donne pour les nôtres :

– Ma Grande Louloute a voulu l’ouvrir pour y coller un cadeau emballé – un cube de polystyrène recouvert de papier cadeau et entouré de ruban.

– De mon côté, j’ai également ouvert ma boîte pour y scotcher un sapin en 3 dimensions (2 formes de sapin identiques, incisés pour l’un au milieu du haut jusqu’au centre et pour l’autre au milieu du bas jusqu’au centre et insérés l’un dans l’autre). Le fond est tapissé de morceaux de papier cadeau. Pour la guirlande, une ficelle est scotchée de chaque côté de la boîte. J’ai découpé des petits rectangles de papier métallisé doré, noté une lettre sur chaque rectangle et plié le morceau en 2 avant de le coller autour de la ficelle.

3. Percer un trou dans le couvercle avec la poinçonneuse.

4. Passer un morceau de ficelle dans le trou, faire une boucle et nouer. On peut ajouter un élément de décoration au morceau de ficelle qui dépasse à l’intérieur de la boîte (une clochette, une étoile…).

5. Fermer la boîte. Pour la maintenir fermer en attendant de l’offrir, nouer un joli ruban autour de la boîte.

  • Petits plus

Nous avons fait le choix d’ouvrir nos boîtes, mais on peut très bien les laisser fermées. On peut y ranger des mini-cartes de vœux que l’on distribuera à tous ceux que l’on apprécie.  Ou on peut simplement y glisser un petit cadeau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez connecté